Le polar, mon miroir

Pourquoi écrire du polar?

D’abord parce que, je l’avoue, l’univers de la police a quelque chose de fascinant à mes yeux.

Ensuite, parce que le polar est l’un des meilleurs genres (avec l’horreur) pour décrire une société qui va mal, un monde qui sombre dans tous les sens du terme. Le polar est le genre socio-politique par excellence, il permet de faire passer un message par le biais de la fiction.

Surtout, écrire du polar est une manière de purger son âme de la peur, des angoisses et des vices qui s’y logent. Créer un polar, c’est comme se regarder dans un miroir. Un miroir qui déforme la réalité pour n’en révéler que le côté sombre, un peu gluant, de notre personnalité.

Qui me côtoie au quotidien sait que je suis d’un naturel plutôt sombre et pessimiste. Le genre à anticiper les problèmes et à être plus émue par les douleurs vaincues que par les joies consommées. Pour cette raison, la littérature noire me va comme un gant.

Découvrez un extrait de ma dernière parution

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Panier